Elections municipales Guadeloupe : Les listes en cours de validation à la préfecture.


Elections municipales Guadeloupe : Les listes en cours de validation à la préfecture.

Article
Accueil Télé Gwadloup
 
| Télé Gwadloup | Elections Municipales 2020 | Guadeloupe  Vu 7099 fois
Article N°24104

Elections municipales Guadeloupe : Les listes en cours de validation à la préfecture.

Depuis 18 heures, ce mardi 2 juin 2020, il n’est plus possible de déposer sa candidature au second tour des élections municipales du 28 juin 2020. Le service des élections a reçu les dernières listes et travaille à les vérifier pour les valider.

Nombreux sont les candidats qui ont attendu le dernier jour pour déposer leur liste, à l’image d’Harry Durimel et de Tania Galvani, qui ont espéré jusqu’au bout le rassemblement général. Tandis que d’autres, qui n’avaient aucun espoir d’union, ont accompli cette formalité très tôt. C’est le cas de Marie-Luce Penchard, maire de Basse-Terre, qui s’est rendue en préfecture depuis vendredi dernier (29 mai 2020). Elle sera justement impliquée dans l’un des duels les plus attendus de ce second tour. Elle affrontera une liste d’union conduite par André Atallah, le conseiller municipal socialiste, leader du groupe B@tir. Ce dernier a confirmé son alliance avec Brigitte Rodes et Sonia Pétro, ce mardi matin, lors d’une conférence de presse. 

Triangulaires à profusion.

Cependant, à l’occasion de ce second tour, ce sont surtout des triangulaires qui seront proposées aux électeurs notamment :

– à Pointe-à-Pitre, l’équipe de la majorité sortante conduite par Jacques Bangou, sera opposée à deux listes d’union, d’une part, Harry Durimel-Tania Galvani et, d’autre part, Loïc Martol-Marie-Eugène Trobo-Thomaseau ;
– à Capesterre Belle-Eau, le maire sortant, Joël Beaugendre, arrivé en tête au premier tour, sera face à son éternel opposant Hugues Ramdini, soutenu par Camille Edouard, et à Jean-Philippe Courtois ;
– à Baillif, Marie-Yveline Ponchateau, le maire sortant, arrivée en tête au premier tour, espère confirmer face à Marie-Lucile Breslau, qu’elle avait détrônée en 2014, et à la conseillère régionale, Sylvie Gustave-dit-Duflo, qui s’est alliée à Edouard Hatchi, autre ancien maire ;
– à Vieux-Habitants, le socialiste Jules Otto a viré en tête devant le maire sortant, Aramis Arbau, qui a réussi à faire revenir au bercail son ancien adjoint, Gaston Géran ;
– à Sainte-Rose, Claudine Bajazet, maire sortant, arrivée en tête sera face à l’un de ses deux adversaires de 2014, Fauvert Savan, et à une liste d’union autour d’Henri Yacou et d’Hubert Quiaba ;
– à Saint-François, Laurent Bernier, maire sortant, arrivé en tête sera opposé à Sophie Péroumal-Sylvanise et à une liste d’union proposée par Bernard Pancrel et Jean-Luc Périan ;
– à Morne-à-l’Eau, le maire sortant Philipson Francfort, qui bénéficie de l’apport de Léonard Jérul, sera face à Jean Bardail et Georges Hermin, lequel a été rejoint par Guetty Labuthie ;
– à Sainte-Anne, Christian Baptiste sera face à deux listes d’union Jacques Kancel-Sébastien Gauthier et Marlène Captant-Patrick Galas.
La seule quadrangulaire se déroulera au Gosier, qui avait déjà décroché le record de candidats au premier tour (11). Cédric Cornet, arrivé en tête, espère créer l’événement face à Jean-Claude Christophe. Ce dernier a réussi à rassembler derrière lui deux de ses anciens collègues de la majorité, Yvan Martial et Nadia Célini, mais pas le troisième, Patrice Pierre-Justin, qui a préféré se démarquer de l’équipe sortante. Pour sa part, Jocelyne Virolan a reçu le soutien de Ghylaine Jeanne.
Toutes ces candidatures sont évidemment en cours de validation et seront confirmées ou non par la préfecture dans les prochaines heures.

MG

Lien :www.2020-ruedelamairie.fr

  • 1
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant